ok
La diversité des altérations de la mémoire
25/04/2017 18:00 | Durée 01:42:23

Intervenants : Kathy Dujardin , Professeur en neurosciences cliniques, Université de Lille – droit et santé .   Francis Eustache , Neuropsychologue, directeur d’études à l’École pratique des hautes études, directeur de l’unité Inserm Neuropsychologie et neuroanatomie fonctionnelle de la mémoire humaine, Université de Caen Normandie. .   Christel Vanbesien , Maître de conférences, Université de Lille – sciences et technologies .  

L’étude des maladies de la mémoire permet de mieux comprendre l’organisation et le fonctionnement de la mémoire humaine. En effet, ces maladies, qui provoquent des symptômes très différents, se caractérisent aussi par de nombreuses capacités préservées, parfois à des stades très avancés de la pathologie. Les neuropsychologues les étudient avec l’objectif d’élaborer de meilleures prises en charge des patients. Sur un plan théorique, cette diversité des profils cliniques, associée aux progrès de l’imagerie cérébrale, contribue largement à proposer une théorie générale de la mémoire humaine. Plusieurs exemples seront développés comme les syndromes amnésiques, la maladie d’Alzheimer et le syndrome de stress post-traumatique. Ces trois pathologies, bien différentes les unes des autres, permettent de souligner la diversité des troubles de la mémoire.