ok
La science spéculative ?
02/06/2008 00:00 | Durée 01:40:29

Intervenants : Jean-Paul Delahaye , Professeur émérite à l’Université de Lille, Sciences et Technologies, chercheur au Centre de recherche en informatique, signal et automatique de Lille ; ancien professeur d’Informatique à l’Université Lille 1 - Sciences et Technologies, Laboratoire d’Informatique Fondamentale de Lille .   Nabil El-Haggar , Maitre de conférences, Vice-président chargé de la Culture, de la Communication et du Patrimoine Scientifique, Université Lille 1 .  

La science examine, raisonne, prouve ; elle ne fait pas d’hypothèse et se refuse à la spéculation. En fait, dans de nombreux domaines, la science explore des éventualités, propose des tentatives d’explication qu’elle n’a les moyens ni de prouver ni de mettre à l’épreuve : elle s’adonne bien à ce qu’il faut appeler de la spéculation. Est-ce légitime et cela participe-t-il du fonctionnement normal de la science ? Nous réfléchirons à cette question en prenant appui sur quelques exemples : (a) en cosmologie à propos du principe anthropique ; (b) en physique sur la question des modèles ultimes de la physique ; (c) en évoquant certains raisonnements probabilistes concernant le devenir de l’humanité, la simulation et l’Intelligence artificielle.