ok
L'éthique, la morale et la loi
10/06/2010 18:00 | Durée 02:13:26

Intervenants : Axel Khan , Docteur en médecine et Docteur ès sciences, Ancien directeur de recherche à l’INSERM Institut COCHIN (INSERM/CNRS), Président de l’Université Paris Descartes, Ancien membre du Comité Consultatif National d’Ethique, Ancien président du Groupe des Experts de Haut Niveau en Sciences de la Vie auprès du Commissaire de la Recherche de la Commission Européenne, Président de la Fondation Internationale du Handicap, Président du Comité d’Ethique de la Ligue du Cancer, Président de Paris Biotech Santé et Ancien rédacteur en chef de la revue Médecine Sciences .  

Docteur en médecine et Docteur ès sciences, Axel KAHN est Directeur de recherche à l’INSERM. Il a dirigé l'Institut COCHIN (INSERM/CNRS) et il est actuellement Président de l’Université Paris Descartes. Ses travaux scientifiques portent sur le contrôle des gènes, les maladies génétiques, le cancer et la nutrition. Ils ont donné lieu à un très grand nombre d’articles originaux publiés dans les plus grandes revues scientifiques internationales. Brillant conférencier, le Professeur Axel KAHN est passionné par les problèmes d’éthique. Membre du Comité Consultatif National d’Ethique de 1992 à 2004, il a présidé à Bruxelles le Groupe des Experts de Haut Niveau en Sciences de la Vie auprès du Commissaire de la Recherche de la Commission Européenne de 2000 à 2002. Depuis 2007-2008, il est Président de la Fondation Internationale du Handicap, Président du Comité d’Ethique de la Ligue du Cancer, et Président de Paris Biotech Santé. Ses réflexions l’ont conduit à publier une douzaine d’ouvrages, en particulier parmi les plus récents : Raisonnable et Humain, Bioéthique et liberté, Le secret de la salamandre, La médecine en quête d’immortalité, Comme deux frères, L’homme, ce roseau pensant, L’Homme, le Bien, le Mal, L’ultime liberté. Il a été rédacteur en chef de la revue Médecine Sciences de 1986 à 1998. A l’issue de sa conférence, Axel KAHN a dédicacé son dernier livre « un type bien ne fait pas ça ! »