ok
L’évaluation des risques : vers des conflits d’expertises ?
10/12/2013 18:00 | Durée 01:48:47

Intervenants : Bertrand Bocquet , Professeur, Laboratoire SCité (Sciences, Sociétés, Cultures), Université de Lille - Sciences et Technologies / Professeur en physique appliquée, IEMN (Institut d'Electronique de Microélectronique et de Nanotechnologie) - IUT, Université Lille 1 .   Jean-Yves Trépos , Professeur de sociologie, Laboratoire Lorrain de Sciences Sociales (2L2S), Université de Lorraine à Metz .  

L’expertise moderne s’est en partie configurée en relation avec le traitement des situations à risques : le recours à des algorithmes scientifiques correspondait bien aux demandes d’une société qui plaçait le risque au cœur de son devenir. Mais pour la même raison, l’expertise ne peut plus se réclamer d’un confinement dans l’espace du secret d’un laboratoire et d’un outil. Pour évaluer des risques d’inondation, d’avalanche, de contamination ou d’événement nucléaire, l’expert doit répondre à la demande publique de travailler au grand jour et s’expose, tout en évaluant, à des contre-expertises. Par Jean-Yves Trépos, Professeur de sociologie, Laboratoire Lorrain de Sciences Sociales (2L2S), Université de Lorraine à Metz. Animée par Bertrand Bocquet, Professeur à l’Université Lille 1.