ok
De l’oiseau à l’avion : imitation ou adaptation
11/05/2016 18:00 | Durée 01:02:02

Intervenants : Françoise Montigny , ngénieure de recherche honoraire Onera (Office national d'études et de recherches aérospatiales) .  

Pour cette quatrième conférence du cycle Quand la nature inspire la technologie organisé par Unisciel/Université de Lille 1, dans le cadre des conférences QuidQuam Live et du Mooc du même nom, Françoise Montigny, ingénieure de recherche honoraire Onera (Office national d'études et de recherches aérospatiales), nous démontre l'importance de l'observation de la nature dans l'histoire de l'aéronautique. Son propos : l'aéronautique s'est développée seulement à la toute fin de XIXe et au début du XXe siècle, quand a été compris le « comment » du vol du plus lourd que l'air. Les études de Clément Ader sur le vol de la chauve-souris et son imitation avec l'Avion III n'ont pas donné le résultat souhaité, car ce n'est qu'en observant le vol plané des oiseaux migrateurs et des grands rapaces que nos connaissances ont véritablement progressé vers l'aviation moderne, sur les bases de l'aérodynamique expérimentale. De même, l'observation du vol stationnaire du colibri nous a permis de concevoir l'hélicoptère.