ok

Il est nécessaire d'installer le lecteur "Adobe Flash Player" pour visualiser la vidéo. Téléchargement du lecteur : http://get.adobe.com/fr/flashplayer/


Frontière et mondialisation
03/01/2008 19:00 | Durée 01:28:46
Intervenants : Béatrice Giblin , Géographe, directrice de l’Institut Français de Géopolitique à l’Université de Paris VIII, co-directrice de la revue Hérodote .   Patrick Picouet , Géographe, maître de conférences à l’USTL, chargé de cours à l’IEP de Lille .  

La mondialisation a pour conséquence, selon certains, l’affaiblissement, voire la disparition, des frontières. Si, pour les capitaux, les frontières ont en effet disparu, il n’en est pas de même pour les personnes et les marchandises. Un des signes de la mondialisation est l’accroissement des échanges internationaux, des marchandises et services, et des migrations des personnes. Or ces dernières sont confrontées au renforcement de certaines frontières dont la traversée s’avère de plus en plus risquée : frontières externes de l’UE, frontière entre les États-Unis et le Mexique. En revanche, au sein de l’UE, la circulation d’un pays à l’autre est aisée. La mondialisation des échanges fait donc évoluer le rôle de la frontière, barrière difficilement franchissable ou passage discret, selon sa situation géographique.