ok
Un lemme d’interpolation
06/06/2018 10:00 | Durée 00:57:53

Intervenants : Serge Cantat , CNRS (Centre national de la recherche scientifique) et Université de Rennes .  

Considérons une suite u(n) qui est définie par une relation de récurrence linéaire. Le théorème de Skolem, Mahler et Lech stipule que les indices n en lesquels u(n) s'annule forment une union finie de progressions arithmétiques. J'expliquerai comment l'approximation des fonctions continues par des polynômes et de l'analyse p-adique élémentaire permettent d'obtenir un tel énoncé. La méthode employée couvre maintenant des situations non linéaires et a de multiples conséquences; j'en décrirai quelques-unes.