ok
Crise écologique et crise économique
04/05/2010 00:00 | Durée 01:59:36

Intervenants : Jean Gadrey , Économiste, professeur émérite à l’Université Lille 1 et membre de la Commission Stiglitz sur les nouveaux indicateurs de richesses .   Sandrine Rousseau , Vice-présidente campus durable, Université de Lille – sciences et technologies. Ancienne Vice-présidente du conseil régional Nord-Pas de Calais, chargée de l'Enseignement supérieur et de la recherche. Ancienne Vice-Présidente de l'Université Lille 1, chargée de la vie étudiante et de l’égalité entre femmes et hommes. Maître de conférences en économie, Clersé, Université Lille 1 .  

Peut-on « profiter » de la seconde pour sortir de la première ? La crise mondiale actuelle a été présentée comme une crise financière, puis une récession économique. On a admis qu’elle était aussi une crise sociale, provoquée par des inégalités excessives. On a peu parlé de sa composante écologique, comme si cette dernière était sans influence. On peut montrer que ce n’est pas le cas et qu’en retour la façon dont on tente de sortir de la crise peut soit amplifier les risques environnementaux, soit les réduire. Ce qui compte n’est pas de « relancer » l’économie mais de la réorienter radicalement, en abandonnant le culte de la croissance.