ok
De la perspective à la construction de l'espace
23/01/2009 00:00 | Durée 01:53:04

Intervenants : Jean-Pierre Le Goff , Professeur de mathématiques et historien des sciences, Chercheur associé, Université de Caen (Basse-Normandie) .   Bernard Pourprix , Professeur émérite de physique et d’histoire des sciences à l’Université de Lille 1 .  

Il sera ici question d’histoire des sciences – de géométrie, d’optique – et d’histoire de l’art – de peinture et d’architecture comme avant-courriers de mutations profondes du regard, du dessin et de la géométrie –, mais aussi de philosophie et d’histoire des idées et des religions. Le Quattrocento italien – Brunelleschi, Alberti, Piero della Francesca – va (ré-?) inventer la perspective centrale, nous dit la petite histoire des origines. Deux cents ans plus tard, Desargues réalisera la synthèse de cette science perspective et de la théorie des coniques fondée par les Grecs. Quel rôle ont joué ces mathématiciens – d’un genre si particulier qu’on oublie parfois de les mentionner – dans la construction d’un espace homogène antérieur à la matière qui l’habite, dans le développement de la rationalité occidentale puis dans son industrialisation, tandis que l’histoire à/de laquelle ils participent est souvent minorée au regard des grandes découvertes ou de l’avènement de l’algèbre littérale et de la géométrie analytique ?