ok
Ecology as a dynamic science
12/12/2014 15:00 | Durée 01:02:41

Intervenants : Nina Hautekèete , Vice-présidente de l'Université Lille 1, en charge du développement durable .   Camille Parmesan , The Marine Institute, Plymouth University and University of Texas at Austin .  

Plus d’un millier d’écologues se sont réunis à Lille Grand Palais du 9 au 12 décembre 2014 pour un colloque organisé pour la première fois conjointement par la British Ecological Society et la Société Française d’Ecologie, accompagnés par le Laboratoire Evolution, Ecologie et Paléontologie (CNRS - Université de Lille). Ce colloque bénéficie du soutien du Conseil régional, du CNRS et de l’Université de Lille. Avec plus de 500 présentations et 250 posters, ce colloque présentera les recherches les plus récentes menées en écologie autour du monde : • Nouvelles avancées sur les raisons qui poussent certains oiseaux à migrer tandis que d’autres préfèrent rester sur place. • Ce que révèlent les selfies et les photos de vacances sur notre utilisation des espaces naturels et les moyens de mieux les protéger. • Les dernières découvertes sur la chalarose du frêne et autres maladies qui touchent nos arbres • Des révélations sur la façon dont nos ancêtres ont choisi de domestiquer certaines cultures au début de l’agriculture moderne, il y a 10 000 ans. • Comment la cartographie des aliments eco-certifiés peut aider à surveiller la biodiversité et planifier des mesures de conservation dans les environnements les plus vulnérables de notre planète. • Concevoir les toits végétalisés capables de prospérer dans les environnements les plus arides. • Le top des sciences citoyennes, de iSpot à Sauvages de ma rue en passant par FreshWater Watch et Vigie-Nature • Alors que le Biological Records Centre vient de fêter ses 50 ans, et le UK Breeding Bird Survey fête ses 20 ans, nous célébrons le rôle phare de ces deux programmes écologiques à long-terme. LES ORGANISATEURS La British Ecological Society a été créée en 1913, ce qui en fait la société savante d’écologie la plus ancienne du monde. La BES s’attache à promouvoir la discipline scientifique de l’écologie au travers de la publication d’ouvrages scientifiques, l’organisation et le soutien d’évènements divers et de programmes de financement, la mise en place d’initiatives éducatives et un travail sur les politiques publiques. Cette société est constituée de près de 5000 membres de plus de 80 pays. La Société Française d’Ecologie est une organisation à but non-lucratif créée en 1968 qui regroupe près de 400 écologues et biologistes de l’évolution français. Les activités de la SFE incluent la promotion de la recherche en écologie et en évolution, l’organisation et le soutien d’évènements, le financement d’activités de recherche, la facilitation de la communication entre les chercheurs de la communauté, le grand public et les décideurs publics. Le Laboratoire Evolution, Ecologie et Paléontologie, CNRS-Université de Lille (anciennement GEPV) mène des recherches sur divers thèmes de l’écologie et l’évolution : évolution des systèmes de reproduction des plantes, écologie des communautés, génétique et biologie de la conservation, éco-immunologie et paléontologie.