ok
Modèle Individu Centré en s'appuyant sur un formalisme bioénergétique
10/01/2012 14:00 | Durée 00:25:08

Intervenants : Christophe Guinet , Centre d'Etudes Biologiques de Chizé .  

"Nos travaux visent au moyen de la mise en œuvre d’une approche Modèle Individu Centré en s’appuyant sur un formalisme bioénergétique a évaluer les effets de variations d’abondance, distribution et accessibilité (distance) des ressources alimentaire sur le succès de chasse et de reproduction d’un prédateur. Ce modèle a été implémenté sur des femelles otaries à fourrure qui doivent alterner des séjours en mer pour s’alimenter et revenir à terre pour allaiter leur petit. Nos prédateurs étaient omniscients (i.e. capable de percevoir leur environnement et les gradients de ressource dans cet environnement) et doté d’un effet mémoire. Les résultats obtenus révèlent que les performances de pêche augmentent logiquement avec l’abondance des ressources. Cependant pour une abondance donnée, les performances sont les meilleures pour des niveaux d’agrégation des ressources relativement faibles ou intermédiaires. Par ailleurs les performances de pêches diminuent avec l’éloignement progressif des ressources de la colonie de reproduction, mais avec un effet différentiel selon la taille des femelles ; les femelles de plus grandes tailles étant moins affectées que celles de tailles inférieures. La mise en œuvre de cette approche vise à évaluer les conséquences attendues de changements environnementaux sur les trajectoires démographiques des individus mais aussi sur les pressions de sélection, comme par exemple l’évolution de la taille, s’exerçant sur ces individus en fonction de différentes contraintes environnementales."