ok
Evolution de la gestion et appropriation des forêts alluviales ligériennes - Territoires forestiers, territoires des forestiers ?
10/12/2008 00:00 | Durée 00:21:17

Intervenants : Marion Amalric , UMR 6173-CNRS CITERES Université de Tours .   Sylvie Servain-Courant , UMR 6173-CNRS CITERES Université de Tours .  

Qu’entend t-on par territoire forestier ? Doit-on le réduire à l’influence et au travail des aménageurs et techniciens en liaison avec une approche marchande qui s’est développée surtout depuis le XXe siècle ? L’essor des activités récréatives, des politiques de protection, du maintien de certaines pratiques ou modes de vie traditionnels nous invitent à une perception poly-fonctionnelle du territoire forestier. Cette conception met en scène des acteurs variés aux initiatives multiples et très évolutives. Dans cet état d’esprit, il est souvent difficile de réduire le rôle de la sphère technicienne aux seuls aspects productifs des forêts. Comment se manifeste cette vision poly-fonctionnelle et quelles en sont les concrétisations dans l’espace ? Est-on sur des territoires fortement marqués par le zonage, auquel cas la diversité des fonctions se traduit par une spécialisation spatiale par usage dominant ? A t-on plutôt des approches globales où les différents usages cohabitent sur le même espace. Dans tous les cas et au-delà de ces questions, il est impossible de considérer les forêts uniquement comme une ressource naturelle. Elles sont des ressources variées dont l’ampleur de la mise en valeur dépend de l’intentionnalité des divers acteurs. Dans quelle mesure peut-on transposer notre propos aux différentes parties du monde ? N’est-on pas sur une approche trop résolument occidentale et anthropocentrée ? Comment le regard des autres cultures vient-il enrichir et bouleverser cette approche des territoires forestiers ?