ok
La Fin des cartes ? Territoires rêvés, territoires normalisés
29/03/2016 18:00 | Durée 01:16:50

Intervenants : Éric Leclerc , Professeur des Universités, laboratoire TVES, Université de Lille, Sciences et Technologies .   Karen O’Rourke , Professeur en art et communication, Centre Interdisciplinaire d’études et de recherches sur l’expression contemporaine, Université Jean Monnet - Saint-Étienne .  

Le monde ressemble-t-il à un rhinocéros jaune ? Sauf à penser qu’il est comme lui, en grand danger, cette ressemblance n’existe que dans la pensée du cartographe qui l’a dessiné ! La carte est, comme le monde, l’objet de nombreuses convoitises, sa puissance évocatrice en fait un enjeu de pouvoir. Son territoire n’est plus réservé au seul géographe-cartographe qui dessine le monde depuis l’Antiquité pour l’imaginer, puis le découvrir et l’inventer. Aujourd’hui, certains s’en emparent pour prédire, d’autres pour mentir, beaucoup pour démontrer ou s’approprier tout ou partie du monde.