ok
Table ronde : Science, technologies, démocratie / Journée d'études : Science, technologies, démocratie
02/04/2013 14:00 | Durée 02:29:53

Intervenants : Rémi Barbier , Sociologue, professeur à l’École nationale du génie de l’eau et de l’environnement de Strasbourg .   Jean-Philippe Cassar , Professeur des universités, Directeur de la Maison pour la Science - Villeneuve d'Ascq, Ancien Vice-président de l'Université Lille 1, chargé de la culture et du patrimoine scientifique, ancien Vice-président chargé de la valorisation du potentiel humain .   Claude Chardonnet , Consultante experte, présidente-directrice générale C&S Conseils .   Mireille Havez , Administratrice, Maison Régionale de l’Environnement et des Solidarités .   Christine Momont , Directrice de projet, mission débat public, Conseil Régional Nord-Pas de Calais .   Isabelle Sourbès-Verger , Géographe, chargée de recherche au CNRS, directrice adjointe du Centre Alexandre Koyré .  

Démocratie environnementale, cas de l’eau et des déchets avec Rémi Barbier, Sociologue, professeur à l’École nationale du génie de l’eau et de l’environnement de Strasbourg La participation des parties prenantes est devenue une norme de l’action publique environnementale, dont elle est supposée améliorer l’efficacité et la légitimité. Plusieurs dispositifs réglementaires, complétés par des initiatives de collectivités ou de maîtres d'ouvrage, s'efforcent de lui donner un contenu. Mais les résultats demeurent ambivalents. On se propose de faire un rapide état des lieux de la problématique et de tirer les leçons d'expériences conduites dans le domaine de la gestion de l'eau et des déchets. Témoignage de la démarche d’un groupe de travail sur les risques technologiques avec Mireille Havez, Administratrice, Maison Régionale de l’Environnement et des Solidarités La Maison Régionale de l'Environnement et des Solidarités (MRES, ex-MNE) est un réseau de 112 associations qui, dans leur diversité, militent pour le respect de l'environnement et des droits des êtres humains. Pour compléter le soutien qu'elle apporte depuis plus de 30 ans à la vie inter-associative de ses membres, elle a entrepris, en 2004, de réfléchir en commun à des sujets transversaux. Après avoir ainsi élaboré et rendu publics des textes « d'expression coordonnée » portant notamment sur les politiques énergétiques, le logement, la mobilité, les OGM, un groupe de travail s'est penché sur les risques technologiques. À la différence des thèmes précédents, celui-ci s'est révélé irréductible à la forme classique constat-préconisations-revendications. Entre étendue du sujet, maquis de la réglementation, diversité des acteurs, ambiguïtés de l'expertise, jeu des lobbies, poids du modèle économique dominant, sont apparus des enjeux fondamentaux de démocratie. Mireille Havez, administratrice bénévole de la MRES, a animé le groupe de travail : elle témoignera de ce cheminement collectif. Mise en œuvre des démarches participatives Par Claude Chardonnet, Consultante experte, Présidente-directrice générale de C&S Conseils Mise en place de procédures de débat public Par Christine Momont, Directrice de projet, mission débat public, Conseil Régional Nord-Pas de Calais Le Conseil Régional Nord-Pas de Calais a créé l’Instance Régionale de Débat Public. Il exprime ainsi une ambition forte : conforter la démocratie participative en associant citoyens et acteurs aux enjeux et projets régionaux et infra-régionaux. C’est un outil d’organisation de débats publics qui garantit la qualité et l’équité à travers quatre missions : informer, écouter, dialoguer, synthétiser. C’est un dispositif expérimental, évolutif qui, à partir d’une méthodologie cadrée, doit permettre d’éclairer l’action publique.