ok
Explorer la matière aujourd'hui
03/07/2008 00:00 | Durée 01:35:52

Intervenants : Michel Paty , Directeur de recherche émérite au CNRS (Equipe Rehseis, UMR 7596, CNRS et Université Paris 7 - Denis Diderot) .   Bernard Pourprix , Professeur émérite de physique et d’histoire des sciences à l’Université de Lille 1 .   François Vannucci , Professeur de physique à l’Université Paris 7 – Denis Diderot .  

L’exploration de la matière : aspects expérimentaux. Au XXème siècle, les physiciens ont exploré les propriétés des composants des atomes en provoquant des collisions entre ces composants à l’aide d’« accélérateurs de particules » d’énergies croissantes. Ils ont mis au jour des « particules », objets quantiques que l’on peut considérer comme les composants élémentaires de la matière. Ils se différencient par les interactions auxquelles ils sont sensibles ainsi que par leurs masses. Ils font l’objet d’un ensemble de théories appelé Modèle standard qui rend compte de la structure et des propriétés de la matière. Des spéculations portant sur les symétries régissant le comportement des particules laissent entrevoir la possibilité d’une unification théorique. Mais des observations cosmologiques récentes posent de nouvelles questions sur la possibilité d’autres formes de « matière ». (Michel Crozon) Explorer la matière aujourd’hui. Éléments de réflexion philosophique. La physique a annexé, au XXème siècle, un domaine dont on avait pu penser avant qu’il n’était pas susceptible de connaissance exacte, puisqu’il échappe à la perception directe. Ce domaine est celui des atomes, des noyaux atomiques, des particules élémentaires et des hautes énergies. Il comprend aussi, en redescendant l’échelle des dimensions spatiales, la matière extrêmement condensée et ramassée de l’Univers entier à ses premiers instants. Sur toute cette vaste échelle, la théorie quantique s’est proposée avec succès de décrire l’ensemble des phénomènes et objets physiques. Et d’en donner l’accès et de les concevoir. Miracle mathématique, ou théorie réellement physique au même titre que d’autres ? On mettra en perspective quelques-uns des problèmes philosophiques soulevés par cette situation. (Michel Paty)