ok
Désigné étranger
22/03/2011 18:00 | Durée 01:56:53

Intervenants : Youcef Boudjemaï , Directeur des Missions transversales à la Sauvegarde du Nord (ADNSEA) .   Guillaume Le Blanc , Philosophe, professeur de philosophie à l'Université de Bordeaux. .  

Trop souvent, nous considérons le fait d'être étranger comme une possibilité exceptionnelle conférée par l'expérience de l'exil qui ouvrirait à des libertés inédites dont ne dispose pas le citoyen ordinaire. Ou, alors, nous faisons comme s'il était possible de se vivre en étranger à la première personne et de décrire son ressenti intime. En réalité, l'étranger se heurte toujours à des désignations dont certaines peuvent être injurieuses. De telle sorte que l'on devient étranger à partir de cette désignation que l'on reçoit. Comment se vivre étranger alors même que l'on est désigné comme étranger par un jugement extérieur ? Quelle forme de vie peut voir le jour à l'occasion d'une telle désignation ? C'est ce que nous aimerions examiner en nous plaçant du point de vue des désignations injurieuses qui produisent un étranger disqualifié.