ok
Créativité, économie et territoires (Conférence introductive)
23/10/2009 00:00 | Durée 01:42:06

Intervenants : Christine Liefooghe , Maître de conférence en géographie économique, Laboratoire TVES (Territoires, Villes, Environnement et Société), Université de Lille - sciences et technologies .   Bernard Stiegler , Philosophe, directeur de l'Institut de recherche et d'innovation du Centre Georges-Pompidou .  

La société de la contribution. Esquisse d’une critique de la creativ economy. Au cours des dernières années, un nouveau modèle de développement économique territorial a été élaboré, venu des États-Unis, dont le chef de file est John Howkins. Dans un travail publié en 2001, il reprend le concept de cluster forgé par Michael Porter et l’applique – en le spécifiant – dans le domaine des industries et technologies culturelles pour caractériser ce qu’il appelle la creativ economy. En 2002, une théorie de la creativ class est promue par Richard Florida, qui pose qu’il faut la distinguer de la working class et l’attirer dans les zones de l’économie créative. On tentera de montrer que ces propositions posent mal une véritable question – à laquelle elles apportent des réponses erronées et qu’il faut combattre : au modèle de l’économie créative, il faut opposer celui d’une société de la contribution, qui ne sépare pas la prétendue creativ class d’un côté et la working class de l’autre, mais qui repense en revanche en profondeur le travail, et en le distinguant de l’emploi.