ok
Entre ciel et terre : histoire de la représentation plane de la Terre
01/03/2016 19:00 | Durée 01:58:05

Intervenants : Michel Capderou , Maître de conférences, Université Pierre et Marie Curie, chercheur au Laboratoire de Météorologie Dynamique, École Polytechnique .   Florent Deleflie , Astronome à l’Institut de Mécanique Céleste et de Calcul des Éphémérides, Laboratoire d’Astronomie, Université de Lille, Sciences et Technologies .  

« La sphère n'est pas développable ». Cette simple phrase résume tout le problème de la cartographie : on ne peut pas représenter la surface géographique de la Terre sur une surface plane sans qu'il y ait de déformation. On ne pourra pas réaliser une même échelle dans toutes les directions. Alors, on cherche des compromis : on respecte les angles, ou on respecte le rapport des surfaces, ou ni l'un ni l'autre (mais jamais les deux à la fois). Ce compromis, c'est la projection cartographique. Nous montrerons comment on choisit un mode de projection selon les besoins de représentation. Nous commencerons cet exposé par un historique de la représentation de la Terre depuis l'Antiquité. Nous insisterons sur l'aspect idéologique de ce domaine qui paraît pourtant si objectif. Et nous terminerons en montrant aussi comment on peut facilement mentir grâce aux cartes.