ok
Les Transmissions sur le Réseau d'Énergie des Véhicules
10/12/2008 00:00 | Durée 00:27:27

Intervenants : Pierre Degauque , Professeur d'électronique, laboratoire TELICE (Télécommunications, Interférences et compatibilité électromagnétiques) IEMN - Université de Lille 1 .   Martine Liénard , Maître de conférences, Professeur d'électronique, Responsable de l'équipe Télécommunication du groupe TELICE (Télécommunications, Interférences et compatibilité électromagnétiques) IEMN - Université de Lille 1 .  

L’utilisation du réseau d’énergie pour porter les informations de type Internet, TV… est une solution attractive et nous notons que les premiers systèmes utilisant cette technique sortent actuellement sur le marché. Les performances de ces produits restent cependant inférieures à celles proposées par les systèmes sans fil tels que l’Hyperlan à 54 Mb/s. Ce retard des PLC en terme de débit brut est dû au fait que le milieu de transmission est fortement perturbé, par exemple par des bruits de type impulsif qui se manifestent dès la mise sous tension d’appareils électriques connectés au réseau. Il faut également mentionner la grande variabilité des caractéristiques du canal de propagation. Il importe donc de trouver des techniques permettant de connaître les caractéristiques du canal et de détecter des variations brusques de celui-ci. Des porteuses pilotes peuvent être introduites mais il faut optimiser leur nombre et la technique de traitement associée. Des méthodes d’interpolation qui génèrent peu de dégradations à haut débit ont également été étudiées. L’objectif final est d’optimiser les algorithmes de codage de canal pour les transmissions utilisant les modulations multiporteuses.