ok
La physique, des formes aux formules
16/01/2018 18:00 | Durée 01:33:34

Intervenants : Jean-Marc Lévy-Leblond , Professeur émérite de l'Université de Nice - Sophia Antipolis, Directeur de la revue « Alliage », Directeur des collections « Science Ouverte » et « Point Science » au Seuil .   Bernard Maitte , Professeur émérite à l’Université de Lille ; Professeur d’Histoire des Sciences et Epistémologie ; Membre de l’UFR de physique ; Ancien directeur du Centre d’Histoire des Sciences et d’Epistémologie à l’Université Lille1. Ancien membre de l'UMR 8163 « Savoirs, Textes, Langage » (CNRS, Universités Lille 3 et Lille 1) ; Ancien responsable du Domaine de recherche « Différenciation et mutation des Savoirs » de l’UMR STL .  

La science physique s’est d’emblée intéressée aux formes géométriques du monde physique : trajectoires des corps mobiles, célestes en particulier (droites, cercles, ellipses, etc.), structures des objets matériels (polyèdres platoniciens, cristaux, etc.), tant dans le monde macroscopique que, plus tard, du monde microscopique (atomes, molécules). Mais elle a dû, pour approfondir sa compréhension, se tourner vers des notions moins directement visuelles et de plus en plus conceptuelles. En un mot, passer des formes concrètes aux formules abstraites. Ce sont l’histoire et la signification de ce passage qui seront interrogées.