ok
Instrumentalisation de la culture
04/11/2004 09:00 | Durée 02:11:43

Intervenants : Jean-Marc Adolphe , Rédacteur en chef de la revue Mouvement .   Mehdi Belhaj Kacem , Ecrivain, philosophe .   Inès Champey , Critique d’art .   Nayla Farouki , Philosophe, historienne des sciences et des idées .   Jean-Marc Lachaud , Philosophe, professeur d’esthétique à l’Univer¬sité de Metz, chercheur associé au Laboratoire d’Esthétique des arts contemporains (CNRS / Université de Paris 1 - Panthéon-Sorbonne) .   Christian Ruby , Philosophe, enseignant sur le service Audio-sup.net de l’Université de Nanterre-Paris X .  

Longtemps la culture a été identifiée à la formation des femmes et des hommes. Elle devait élever leur esprit et les aider à perdre leurs illusions. Depuis que la culture est convertie en communication esthétique ou en sacralisation de résultats, elle est devenue un enjeu des pouvoirs économiques et politiques. Loin d’être une fin en soi, elle peut être aussi un moyen de normalisation de l’homme. La culture d’aujourd’hui prend des formes aliénantes. Comment échapper à ce que Simmel appelait « la tragédie de la culture » ?